bouton de retour vers le haut
Une entreprise et une entreprise libérée, le concept | Devis et impression en ligne
Contact Téléphone


Être une boîte libérée, tu vois, c'est plutôt facile…

… Quand on en a envie, et ce, tous ensemble : de la direction aux collaborateurs, pour s’auto-définir dans un processus mouvant et motivant. Rôles de chacun, raison d’être de notre entreprise, cercles de décisions, etc. Revenons sur notre propre libération 🎶

Une entreprise libérée, qu’est-ce que c’est ?

Le terme “libérée” pose un postulat : celui que la plupart des entreprises ne le sont pas. Encore beaucoup d'entraves au travail, à commencer par l’autocensure, le manque de confiance accordée et parfois de motivation.

Chez Matoubrillant, nous souhaitons impliquer chaque collabor’acteurs (c’est de nous) autour d’une mission d’entreprise, une raison d’être définie pour et par tous : celle de créer de la richesse professionnelle et personnelle. Ainsi, nous nous auto-organisons autours de méthodes de travail et de management collaboratives, inclusives, apprenantes, responsabilisantes et épanouissantes. Cela nécessite un état d’esprit, mais surtout des actions concrètes, pour que cela ne reste pas qu’un joli discours : 

Pas de management pyramidal, mais une structure pour autant très solide, organisée par piliers ou cercles de compétences : pôle production, pôle qualité, commercial, etc. Un management collaboratif et participatif entre pairs.

Des rôles clairement définis, mais pas figés : chaque collaborateur peut exprimer l’envie de prendre en charge des missions selon son niveau de disponibilité et de connaissance (ou envie d'apprendre). Ainsi, chez Matoubrillant, nous avons la chance d’avoir :

  • un opérateur expert en pelliculage, et en code JavaScript.
  • une responsable des marchés, également “Happiness manager”.
  • une rédactrice web devenue référente Excel, pour n’en citer que trois.

Des casquettes simples ou doubles… Mais toujours un choix ! Une entreprise libérée ne doit pas devenir une nouvelle injonction à en faire toujours plus . On libère justement la parole, le “consentement pro”, et les envies, pour que chacun tire les ficelles de son épanouissement professionnel. Et le consentement, ça se renouvelle, d’où l’intérêt de faire des points réguliers (à deux, par pôles de compétences, et tous ensemble).

Des instances de décisions transverses : nous combattons la réunionite en confiant certains projets à des binômes complémentaires. Ils prennent la main sur des chantiers et les présentent au reste de l'équipe avant déploiement. Équipe qui peut évidemment émettre des réserves ou un refus, pour que le collectif l'emporte, tout en restant productifs.

Au quotidien, comment ça marche ?

Difficile de mettre des mots, car nous n’avons pas fait de “mise en conformité” pour parvenir à l’entreprise libérée. Nous avons d’ailleurs découvert ce terme tardivement (grâce à l’Ardèche et Frédéric Laloux ! Voir plus bas) et trouvé qu’il nous correspondait plutôt bien ! Toutefois, nous souhaitons préserver ce cadre de travail précieux, et il nous a ainsi semblé important d'en coucher les fondements :


Matoubrillant, entreprise liberée

Entreprise libérée, l'interview de notre présidente.

Quand avez-vous pris conscience du caractère "libéré" de Matoubrillant ?

Lors d'une visite d'entreprise artisanale, en Ardèche. Une boîte déjà bien structurée, qui affiche fièrement dans ses locaux son style de management. Avec mon mari, le mot "libéré" inscrit en lettres capitales nous a interpelés (on a davantage l'habitude de voir des consignes sanitaires ou règles de sécurité dans un atelier !). Mais à la lecture, nous nous sommes rendu compte que le concept d'entreprise libérée raisonnait avec notre propre vision et notre quotidien en tant que chef d'entreprise. Nous avons eu envie d'en savoir plus, en se référant à l'ouvrage de Fréderic Laloux et en s'appropriant quelques concepts. Par exemple, l'auto-définition des rôles de chacun et missions transverses, c'est quelques chose que l'on applique déjà, et dès le recrutement de nos collaborateurs : "Vous avez des envies pro ? let's go !".

Pourquoi ce style d'organisation, quels avantages ?

Capitaliser sur les envies de chacun, c'est aller plus loin que nos propres ambitions et idées pour notre imprimerie. Nous avons tous des pensées limitantes, même professionnelles, et c'est parfois difficile de les dépasser (surtout après 30 ans d'expérience en atelier). En laissant la place à chacun de se lancer dans les projets qui le motivent, on libère aussi notre pouvoir commercial, et cela nous démarque des autres imprimeurs ! La multiplication des idées crée des "mini laboratoires" et renforce l'implication de chaque collaborateur, grâce à la responsabilisation.

Dernier exemple en date ?

Le laboratoire "vitrine" ! Nous avons investi notre nouvel atelier d'impression en 2023, et pris le temps de l'aménager ensemble. Le chantier "habillage de la devanture" et de nos fenêtres a pris du temps : ni urgence, ni idée arrêtée... On partait dans tous les sens, et essentiellement nulle part ! Nous avons alors confié le projet à un binôme motivé, capable de prendre rapidement des décisions (et les bonnes) : l'un de nos designers graphistes, et notre responsable des marchés. La vitrine est presque finalisée, et l'équipe est ravie de leur avoir fait confiance.

Quelles sont les difficultés pour une imprimerie à fonctionner en entreprise libérée ?

Nous ne sommes pas vraiment confrontés à des problèmes, mais plutôt à des frustrations. Le quotidien de la vie de l'imprimerie prend évidemment le pas sur certains projets qui pourraient pourtant booster nos performances ! Nous en sommes convaincues, mais les impressions des clients passent avant tout. Les journées ne sont pas aussi extensibles que nos ambitions ! Nous sommes également conscients de l'intérêt d'une hiérarchie sur certains aspects de la vie d'entreprise : l'expérience et l'expertise doivent rester valorisées. On cherche parfois notre équilibre (une entreprise libérée et équilibrée) pour libérer correctement les autonomies et aider les collaborateurs à prendre des décisions !